Littérature

le-bleu-est-une-couleur-chaudeL’Histoire : « Mon amour, quand tu liras ces mots, j’aurai quitté ce monde ».
C’est avec les yeux d’Emma que nous lisons les derniers mots de Clémentine. Rendue chez ses parents, la jeune femme prend possession des carnets intimes de son amante. En compagnie du lecteur, elle va plonger dans ses souvenirs passés, remonter le fil d’une courte vie placée sous le signe de l’amour et prendre la mesure de la place qui était la sienne auprès de Clémentine.

Julie Maroh signe avec « Le bleu est une couleur chaude », une œuvre profondément touchante de88015032_o par son message universel d’amour. Kechiche l’a bien compris, lui qui l’a adapté avec « La vie d’Adèle », palme d’or 2013 à Cannes s’il est besoin de le rappeler. L’Histoire contée dans la BD n’est pas tout à fait la même que celle rapportée dans le film qui est une libre adaptation de celle-ci. J’ai été aussi ému par la BD que par le film. Le message ici n’est pas politique, encore que plus revendicatif que dans le film je trouve, on y parle juste d’amour, certes entre deux femmes, et alors ai-je envie de dire ? La passion quand on l’a connu, la perte de repère face au manque proprement abyssal  de l’être aimé, toutes ces choses qui font qu’on souffre mais aussi la joie de partager une relation entre deux êtres, tout ici sonne juste que l’on soit attiré par l’un ou l’autre sexe. Pour moi, cette BD devrait être à enseigner dans tous les lycées afin d’y expliquer qu’au-delà des mots, il n’est au fond question que d’amour..

Ma note :♥♥♥♥♥/5.

le-bleu-est-une-couleur-chaude-plancheentete-lebleu

ob_b9d97fc4716deaab373d7559d2203180_81vscoh-kwl-sl1500L’Histoire : Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

Laura Kasischke m’a littéralement emporté avec ce récit qui fait froid dans le dos. Glaçant de bout en bout, je n’ose aller plus loin dans mon récit de peur de déflorer, ne serait ce qu’un peu de cette histoire, qui met le lecteur en situation de malaise face à cet épilogue vertigineux. C’est magnifiquement écrit, profondément original et sincèrement l’on peine après l’avoir lu à décrocher comme sonné par ce choc surgissant sans coup faillir. Dans cette rentrée littéraire, c’est mon coup de cœur ! Ma note :♥♥♥♥♥/5.

9782714451811L’Histoire : Etats-Unis, dans un futur proche. À 26 ans, la vie d’Hannah Payne vient de se transformer en cauchemar. Coupable d’avortement, la jeune femme est condamnée à porter sur sa peau la couleur de son crime. Chrome, Rouge, voilà sa nouvelle identité. Pourtant, élevée dans une famille très pieuse, son existence n’avait jusqu’alors tourné qu’autour de l’Église. Jusqu’au jour fatal de sa rencontre avec le célèbre et charismatique pasteur Aidan Dale. Convoité par des centaines de femmes, Aidan, qui semble mener une vie heureuse avec son épouse, souffre de ne pouvoir avoir d’enfant. Attirés par une force plus puissante que leur volonté, Hannah et Aidan entament une liaison aussi dangereuse que secrète. Mais lorsque Hannah découvre qu’elle est enceinte, il n’y a plus d’issue. Pour préserver la réputation de l’homme qu’elle aime, elle se résout au pire. Mais dans un pays gouverné par les lois religieuses, où une grande partie de la population a été rendue stérile, un acte contre la Vie ne peut rester impuni. Dénoncée, enfermée dans une cellule chromatique et condamnée à seize ans de mélachronisme, Hannah a fait le choix de taire le nom de l’avorteur et du père de l’enfant. Seule, rejetée par sa mère et par Dieu, la jeune femme ne tarde pas à faire l’expérience de la cruauté du monde. Envoyée dans un centre de redressement moral, victime de la haine et de la violence des groupes anti-avortement, au nombre desquels figure son beau-frère Cole, Hannah n’a plus le choix. Pour survivre, il faut fuir. Aux côtés de son amie Kayla, une Rouge, Hannah va tout tenter pour rejoindre la frontière canadienne. Mais pour ceux qui se sont éloignés des sillons tracés par Dieu, la conquête du salut ne pourra se faire que dans la souffrance.

Hillary Jordan signe ici son second roman, une histoire de science fiction qui à défaut d’originalité, se laisse lire de façon très plaisante. J’ai trouvé le personnage principal particulièrement intéressant et attachant. Elle a un caractère qui s’affirme au fur et à mesure des péripéties, ce qui n’est pas pour me déplaire. L’intrigue est bien menée même si on sent un certain essoufflement vers la fin du récit qui est somme toute assez banale. Passé ce grief, je ne peux que vous conseiller la lecture de ce livre. A découvrir. Ma note :♥♥♥♥  /5.  

About these ads

À propos de thedude524

"I am the Dude, so that's what you call me, that or "His dudeness" or "Duder" or "El Dudo" if you want to make short."
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est taguée , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

11 réponses à Littérature

  1. malzenn56 dit :

    MERCI ………………….

  2. cerisemarithe dit :

    Une bien belle sélection proposée, toute teintée d’un symbolisme associé aux couleurs…
    Je retiens pour de prochaines lectures dans ces atmosphères particulières que tu soulignes si bien…
    Bonne journée… Bizzzzzzzzzz

    • thedude524 dit :

      Coucou Marithé ! merci beaucoup c’est gentil, je crois que ces livres peuvent effectivement te plaire, surtout les deux premiers qui sont deux gros coups de cœur !!
      Je te souhaite une belle journée, le soleil est de mise en Bretagne sud, pour une fois ;) ;) @plus tard sur wordpress :) Bizzzzzzzzzzz
      Frédéric.

  3. Polina dit :

    Une très jolie sélection, dont je retiens quand même le premier qui me semble être une merveille…

    • thedude524 dit :

      Bonjour! merci Polina c’est gentil, oui grand coup de coeur pour le "bleu est une couleur chaude" que j’ai adoré et qui m’a profondément marqué, passe une bonne après-midi, @plus tard sur wordpress :)
      Frédéric.

  4. Laura Guiraud dit :

    Un petit coucou en ce début de semaine pour te souhaiter la bienvenue sur mon nouveau blog ;)
    http://www.laura-des-mots.com/
    A bientôt et bonne soirée ^^

  5. puisque tu es dans les couleurs, je te conseille aussi dans le registre de l’essai : VERT de Michel Pastoureau ou l’évolution de la couleur verte au travers de l’Histoire.

    • thedude524 dit :

      Coucou ! en plus j’adore le vert qui est ma couleur préférée, merci pour le conseil lecture Aliénor :) passe un bon dimanche et je te dis @plus tard sur wordpress !
      Bises bretonnes
      Frédéric.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s