Histoire antique II

histoire_de_la_rome_antique_les_armes_et_les_mots20100424L’Histoire : Rome, maîtresse du monde. Les douze siècles de l’histoire romaine ont longtemps constitué le passage obligé d’une éducation humaniste. Ils pâtissent aujourd’hui des clichés et des anachronismes répandus par le cinéma et le roman. Aristocrates républicains idéalisés en défenseurs des libertés modernes; empereurs rabaissés au rang de tyrans maniaques ; premiers chrétiens confinés dans l’obscurité des catacombes. Un Constantin le Grand, naguère converti miraculeux, devient un cynique calculateur «( Rome vaut bien une messe ») ; un Julien, naguère scandaleux apostat, se voit paré de toutes les vertus du paganisme. Autant de généralités hâtives que Lucien Jerphagnon s’emploie à combattre, avec un bonheur d’écriture, une densité de réflexion et un humour souvent corrosif qui sont un véritable régal. Le lecteur trouvera ici un véritable tour de force, à la fois synthèse d’histoire politique, militaire, sociale et intellectuelle, nourrie des derniers acquis de la recherche, et vaste fresque où se côtoient grands seigneurs, soldats, administrateurs, mécènes, poètes et philosophes. Tous ont contribué à bâtir cette civilisation fascinante, dont l’héritage imprègne, aujourd’hui encore, notre pensée et notre langage.

Véritable tour de force signé de la plume du regretté Lucien Jerphagnon que cette « Histoire de Rome, les armes et les mots ». Toujours aussi érudite, toujours aussi captivante, l’auteur brasse une somme de connaissances impressionnantes mais tout en nous permettant de bien saisir son propos, tant il a voulu faire de cette histoire de Rome un préambule à une recherche plus approfondie sur ce thème. En fait, c’est à une synthèse d’une rare finesse que nous avons affaire ici comme toujours avec Jerphagnon qui croque ces moments avec une volonté de mettre fin à certaines images véhiculées pendant trop longtemps sur Rome. L’ensemble se lit comme un roman parfois sublime, souvent tragique où les lâches côtoient les héros, où les Dieux et la politique ne forment plus qu’un, où les complots, les trahisons, les suicides, les folies, les guerres, etc. se succèdent jusqu’à nous étourdir de sang et de gloire. « Insociabile regnum » ou autrement dit « le pouvoir ne se partage pas ».. à la lecture de ce livre l’on comprend mieux pourquoi..

Ma note :♥♥♥♥♥/5.

L’Histoire : Le prince est là pour commander et les sujets pour obéir. Qu’arrive-t-il si le prince est9782818502341 défaillant ? L’intérêt d’un pouvoir venant des dieux - ou de Dieu - est de lever cette hypothèque. « À ce mythe du pouvoir venu d’en-haut, tout le monde gagne : le prince, qui rencontre sous lui moins de résistance ; les sujets, qui trouvent au-dessus d’eux moins d’arrogance. Des deux côtés, on accomplit son devoir et on se sent promu », écrit Lucien Jerphagnon. Dans ce récit qui va d’Auguste à Justinien, de 27 av. J.-C. à 529 de notre ère. Lucien Jerphagnon démonte, avec son génie et son humour habituel, les rouages de l’idéologie et du pouvoir dans la Rome impériale. À travers la naissance, l’évolution et les déboires de cette formidable machine à faire des dieux, il dresse, sur plus de cinq siècles, une formidable fresque, histoire des hommes comme de la pensée, dialogue sans cesse renouvelé entre le divin, le philosophique et le politique.

Quel souffle épique ne se dégage t’il pas de cette épopée aux confins de l’histoire politiques et de celles des mentalités, des idées ! Jerphagnon trempe sa plume une nouvelle fois pour notre plus grand plaisir. Cette histoire c’est celle de nos racines culturelles, grecque et romaine d’une part et judéo-chrétienne d’autre part. Ceux qui ont, comme moi, lu ces précédents ouvrages retrouveront dans celui-ci quelques redites mais l’essentiel est sauf puisque l’on en ressort enrichi par les mots de l’auteur.

Ma note :♥♥♥♥1/2 /5.

À propos de thedude524

"I am the Dude, so that's what you call me, that or "His dudeness" or "Duder" or "El Dudo" if you want to make short."
Cette entrée, publiée dans Uncategorized, est taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

10 réponses à Histoire antique II

  1. malzenn56 dit :

    Bibliobs , le 26 mars 2012
    Lire Jerphagnon, c’est élargir son esprit au plus grand nombre d’époques possibles en compagnie d’un érudit aussi intègre que malicieux.
    merci Fred

    • thedude524 dit :

      Coucou ! oui, j’adhère totalement à cet idée que je me fais de cet homme qui aura su partager son immense érudition avec le plus grand nombre; pas pour rien qu’Onfray fut un de ses disciples ;) Gros bisous :) :)
      Frédéric.

    • Polina dit :

      Je serais ravie d’en faire l’expérience, d’autant plus que je n’ai pas encore eu l’occasion d’avoir un de ses livres entre les mains !

      • thedude524 dit :

        Bonsoir Polina ! tu verras c’est très plaisant d’apprendre tout en s’amusant en quelque sorte si j’ose m’exprimer ainsi. Il alliait érudition et dose d’humour avec une justesse peu égalée. Passe une bonne soirée @plus tard sur wordpress !
        Frédéric.

  2. on n’imaginerait pas que l’on puisse raconter l’histoire de Rome de manière aussi vivante, et parfois pleine d’humour

    • thedude524 dit :

      Bonjour Jean Triton ! oh que oui, on ne s’ennuie jamais avec lui, son humour et son érudition font mouche, un pur plaisir, mes meilleurs vœux pour toi Jean pour cette nouvelle année, @plus tard sur wordpress ! :)
      Frédéric.

  3. ladyapolline dit :

    Merci mon ami !
    Je te souhaite … quoi au fait ? c’est si difficile ! Plein de douceur, voilà, ce sera déjà ça.
    Mille amitiés.

    • thedude524 dit :

      Coucou Apolline ! de la douceur, oui on en a plus que jamais besoin.. ce monde est parfois si froid. Merci beaucoup pour tes voeux et laisse moi à mon tour te souhaiter santé et plaisir de partager encore et encore nos coups de coeur et nos amertumes aussi parfois sur nos blogs ! Bisous de ma chère Bretagne pour toi, Amitiés !
      Frédéric.

  4. Je prends note Merci pour ces conseils. :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s