Poésie du Dude : Nérée Beauchemin (1850-1931) « A celle que j’aime… »- »La maison vide »

Charles Nérée Beauchemin est un poète canadien. Je souhaitais partagé avec vous mon goût pour ses deux textes qui me plaisent tout particulièrement. Je ressens toujours de l’émotion à les lire…

A celle que j’aime

Dans ta mémoire immortelle,
Comme dans le reposoir
D’une divine chapelle,
Pour celui qui t’est fidèle,
Garde l’amour et l’espoir.

Garde l’amour qui m’enivre,
L’amour qui nous fait rêver ;
Garde l’espoir qui fait vivre ;
Garde la foi qui délivre,
La foi qui nous doit sauver.

L’espoir, c’est de la lumière,
L’amour, c’est une liqueur,
Et la foi, c’est la prière.
Mets ces trésors, ma très chère,
Au plus profond de ton cœur.


La maison vide

Petite maison basse, au grand chapeau pointu,
Qui, d’hiver en hiver, semble s’être enfoncée
Dans la terre sans fleurs, autour d’elle amassée.
Petite maison grise, au grand chapeau pointu,
Au lointain bleu, là-bas, dis-le-moi, que vois-tu ?

Par les yeux clignotants de ta lucarne rousse,
Pour voir plus clair, plus loin, tu sembles faire effort,
Et froncer les sourcils sous ton chapeau de mousse.
Vers ces couchants de rêve où le soleil s’endort,
Pour voir plus clair, plus loin, tu sembles faire effort.

Il est couché, là-bas, au fond du cimetière,
Celui qui t’aime encore autant que tu l’aimais.
Petite maison vieille, au chapeau de poussière,
Celui qui t’aime encore autant que tu l’aimais,
L’absent, tant regretté, ne reviendra jamais.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

About these ads

À propos de thedude524

"I am the Dude, so that's what you call me, that or "His dudeness" or "Duder" or "El Dudo" if you want to make short."
Ce contenu a été publié dans Uncategorized, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Poésie du Dude : Nérée Beauchemin (1850-1931) « A celle que j’aime… »- »La maison vide »

  1. Fleur sauvage dit :

    Je vois que j'ai affaire à des philosophes complices sur ce fabuleux blog. Les deux poèmes sont d'une grande beauté et ironiquement je ne connaissais pas ce poète qui est canadien. Les deux toiles sont magnifiques et chaudement lumineuses, j'aime beaucoup.Je fais des découvertes ici bien souvent car comme dis Wil tu as une grande culture et une grande sensibilité. Je suis vraiment contente de te connaître ainsi que Wil. Je te donne des milliers de baisers mon beau coeur. Mon Voxeur en or.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s